Aller au contenu

Au lendemain du second tour des élections législatives anticipées, le 8 juillet 2024, PAZ lance une pétition pour demander la mise en place d’un Ministère de la Condition animale.

Pétition à l’attention du Président de la République et du ou de la prochain-e Premier-e Ministre

Les attentes des Françaises et Français en matière de protection animale sont très fortes. Par exemple, 63% des Français estiment que les politiques défendent mal les animaux (IFOP – 2024 Fondation 30 Millions d’Amis). Pourtant, sous la Vème République, à l’exception de la loi de 1963 qui crée le délit d’acte de cruauté envers les animaux domestiques, apprivoisés ou tenus en captivité, et de la loi contre la maltraitance animale adoptée en 2021, il n’y a eu aucune avancée législative significative pour protéger les animaux. Si la loi de 2021 est une première étape importante, elle oublie de nombreux animaux notamment élevés et abattus pour l’alimentation. Aussi, à ce jour, elle ne peut être véritablement appliquée puisque les Gouvernements Borne et Attal n’ont pas publié l’intégralité des réglementations nécessaires à son application. Par ailleurs, les associations de protection animale dénoncent régulièrement la non-application de loi qui existent depuis de nombreuses années (abattoirs, interdiction de céder des animaux de compagnie sur des fêtes foraines…).

Je signe la pétition pour la mise en place d'un ministère de la Condition animale

5097 signatures

Cet immobilisme démontre la nécessité de créer un ministère dédié à la Condition animale qui se donnerait pour mission de faire appliquer les lois et d’améliorer la protection des animaux.

Ce ministère aura la charge de l’ensemble des dossiers de la cause animale : élevage, pisciculture, abattoir, végétalisation de l’alimentation, statut de protection des lanceurs d’alerte, captivité animale, pêche et chasse, cohabitation avec les animaux liminaires, exploitation des animaux pour notre divertissement dont la corrida, habillement dont la commercialisation de fourrure, expérimentation animale…

La mise en place d’un ministère de la Condition animale enverrait un signal fort : la France prend enfin au sérieux la cause animale.

Aux côtés de PAZ, nous signataires, appelons le Président de la République et le ou la prochaine Première Ministre à créer un ministère de la Condition animale.