Nous nous battons pour les animaux

Notre équipe se mobilise pour obtenir aujourd’hui des avancées concrètes et ambitieuses pour les animaux et créer un monde plus juste, un pas après l’autre.

Notre mission

 

Transformer le regard que la société porte sur les animaux est notre mission. Dans un monde qui néglige leur souffrance, nous devons avancer pas à pas. C’est pourquoi nous arrachons aujourd’hui des victoires pour les animaux qui sont emprisonnés, exhibés ou tués pour le divertissement et le loisir. 

Mais nous voyons plus loin, plus grand : au cœur de nos actions se trouvent tous ces animaux qui, comme les lapins ou les oiseaux, ne sont ni des animaux sauvages, ni des animaux domestiques — les animaux liminaires. Ensemble, nous préparons la société au monde de demain : un monde plus juste où les animaux vivront en paix, à nos côtés.

Ensemble, nous obtenons des changements concrets et significatifs pour les animaux

  • Le Conseil de Paris vote en faveur d’un monument en l’honneur des animaux morts pendant la guerre

    Suite à notre mobilisation, la Mairie de Paris a décidé en 2018 de rendre hommage à tous ces animaux – chevaux, ânes, chiens, pigeons... – qui ont été enrôlés dans Première Guerre mondiale. Longtemps oubliés, il est juste de leur faire une place dans la mémoire collective. Ce sera chose faite avec l’édification prochaine de monuments dédiés à Paris.

  • Le Conseil de Paris dit stop aux cirques avec animaux sauvages à Paris

    Notre campagne, initiée en 2015, a conduit le Conseil de Paris à se prononcer en 2019 contre la présence de cirques avec animaux sauvages dans la capitale. Nous souhaitions que Paris donne l’exemple et pousse le gouvernement à agir : c’est chose faite, grâce à la mobilisation sans faille de l’association et de ses bénévoles.

  • La Mairie de Paris se dote d’une délégation « Condition animale »

    Parce que les animaux sont encore trop souvent dans l’angle mort des responsables politiques, nous avons salué l’initiative, prise par la Mairie de Paris en 2020 suite à notre sollicitation, de créer une délégation « Condition animale ». Il n’y aura pas d’avancées pour les animaux sans les élu-es : nous nous réjouissons donc cette avancée, qui encouragera les municipalités françaises et les autres capitales à aller dans le même sens.

  • Barbara Pompili annonce des mesures en faveur des animaux captifs

    Notre mobilisation a payé. Après plusieurs années de campagnes, la Ministre de la Transition Écologique et Solidaire annonce en septembre 2020 des mesures en faveur des animaux captifs : fin des animaux sauvages dans les cirques itinérants, fin de la présence d’orques et de dauphins dans des delphinariums, fermeture des élevages de visons et amélioration des conditions de détention dans les zoos. PAZ met tout en oeuvre pour que ces promesses se transforment en actes.

  • Le Conseil de Paris vote l’interdiction de la pêche au vif

    En février 2021, la Ville de Paris s’est prononcée contre la pêche utilisant des poissons vivants comme appâts suite à notre campagne. C’est une avancée majeure pour les poissons. PAZ salue cette décision mais rappelle que la pêche reste autorisée à Paris alors même que la consommation des poissons pêchés est interdite : un non-sens auquel vous pouvez nous aider à mettre un terme.

  • Le Conseil de Paris vote pour la fermeture du marché aux oiseaux

    Nous avons lancé l’alerte ; quelques mois plus tard, le Conseil de Paris votait en février 2021 la fermeture du marché aux oiseaux de Paris, incompatible avec les intérêts des animaux, vendus comme des marchandises et emprisonnés à vie.

S’inscrire à la lettre d'info de PAZ

Les animaux ne sont pas des jouets

« Dès sa fondation, en 2017, PAZ a fait de Paris la mère de toutes les batailles »

M, le Magazine du Monde, 17 octobre 2020

Cohabitons pacifiquement avec les Animaux Liminaires

« Amandine, cofondatrice de PAZ, fait partie des personnes les plus efficaces que je connaisse »

Brigitte Gothière, cofondatrice de l’association L214

La bataille culturelle

« PAZ, important lobby animaliste, est en plein Facebook live : « On demande à tous les candidat-e-s [aux élections Municipales de Paris] de poser avec une pancarte « Je m’engage à agir pour les animaux »

France Inter, 21 novembre 2019

Je fais
un don mensuel

Les dons réguliers nous permettent d’inscrire notre mission dans la durée.
En faisant un don mensuel, vous aidez les animaux chaque mois.