Aller au contenu

Rapport de PAZ sur les Balades à poney à Paris

La Mairie de Paris a passé plusieurs mois à élaborer une charte relative au « bien-être animal » en collaboration avec les exploitants des balades à poney.

Neuf mois après cette concertation et deux mois après la signature des conventions (intégrant la charte « bien-être animal »), PAZ révèle son rapport sur l’application de cette charte. La majorité des mesures ne sont pas respectées, même les plus simples et les plus visibles (mettre de l’eau à disposition des poneys, par exemple).

PAZ demande à la Mairie de Paris de mettre un terme à ces balades à poney.

Rapport de PAZ sur les Balades à poney à paris

La Mairie de Paris a passé plusieurs mois à élaborer une charte relative au « bien-être animal » en collaboration avec les exploitants des balades à poney.

Neuf mois après cette concertation et deux mois après la signature des conventions (intégrant la charte « bien-être animal »), PAZ révèle son rapport sur l’application de cette charte. La majorité des mesures ne sont pas respectées, même les plus simples et les plus visibles (mettre de l’eau à disposition des poneys, par exemple).

PAZ demande à la Mairie de Paris de mettre un terme à ces balades à poney.

Nous nous battons pour les animaux

Notre équipe se mobilise pour obtenir aujourd’hui des avancées concrètes et ambitieuses pour les animaux et créer un monde plus juste, un pas après l’autre.

Notre mission

 

Transformer le regard que la société porte sur les animaux est notre mission. Dans un monde qui néglige leur souffrance, nous devons avancer pas à pas. C’est pourquoi nous arrachons aujourd’hui des victoires pour les animaux qui sont emprisonnés, exhibés ou tués pour le divertissement et le loisir. 

Mais nous voyons plus loin, plus grand : au cœur de nos actions se trouvent tous ces animaux qui, comme les lapins ou les oiseaux, ne sont ni des animaux sauvages, ni des animaux domestiques — les animaux liminaires. Ensemble, nous préparons la société au monde de demain : un monde plus juste où les animaux vivront en paix, à nos côtés.

Ensemble, nous obtenons des changements concrets et significatifs pour les animaux

  • Une loi interdit les animaux sauvages dans les cirques

    Depuis 2015, PAZ se bat pour la fin de l’asservissement des animaux dans les cirques. Notre détermination a payé ! La loi visant à lutter contre la maltraitance animale a interdit les animaux sauvages dans les cirques itinérants d'ici à 7 ans.

  • Le Conseil de Paris vote pour la fermeture du marché aux oiseaux

    Nous avons lancé l’alerte ; quelques mois plus tard, le Conseil de Paris votait en février 2021 la fermeture du marché aux oiseaux de Paris, incompatible avec les intérêts des animaux, vendus comme des marchandises et emprisonnés à vie.

  • Des communes s'engagent contre la pêche au vif

    PAZ interpelle les élu-es sur le sujet de la pêche au vif : une technique de pêche particulièrement cruelle qui consiste à utiliser un animal vertébré vivant comme appât (généralement un poisson). Grâce à notre travail, la métropole de Grenoble, Paris, Carrières-sous-Poissy et Joinville-le-Pont se prononcent officiellement en faveur de l'interdiction de la pêche au vif. En mars 2022, une proposition de résolution visant à interdire la pêche au vif a été déposée à l'Assemblée nationale. C’est une avancée majeure pour les poissons.

  • L'arrêté "nuisibles" suspendu à Paris

    Nous avons saisi la justice pour suspendre l''arrêté parisien dit "nuisibles". Désormais, les lapins, les pigeons ramiers et les sangliers ne peuvent plus être chassés.

  • Des monuments en mémoire des animaux de guerre

    Suite à nos sollicitations, le Conseil de Paris a voté en faveur d’un monument en mémoire des animaux de guerre. En décembre 2021, la Mairie du 11ème arrondissement de Paris a également inauguré une plaque en mémoire des chevaux réquisitionnés durant la première guerre mondiale.

S’inscrire à la lettre d'info de PAZ

Les animaux ne sont pas des jouets

« Dès sa fondation, en 2017, PAZ a fait de Paris la mère de toutes les batailles »

M, le Magazine du Monde, 17 octobre 2020

Cohabitons pacifiquement avec les Animaux Liminaires

« Amandine, cofondatrice de PAZ, fait partie des personnes les plus efficaces que je connaisse »

Brigitte Gothière, cofondatrice de l’association L214

La bataille culturelle

« PAZ, important lobby animaliste, est en plein Facebook live : « On demande à tous les candidat-e-s [aux élections Municipales de Paris] de poser avec une pancarte « Je m’engage à agir pour les animaux »

France Inter, 21 novembre 2019

Je fais
un don mensuel

Les dons réguliers nous permettent d’inscrire notre mission dans la durée.
En faisant un don mensuel, vous aidez les animaux chaque mois.