une plaque en hommage aux chevaux réquisitionnés durant la Première Guerre mondiale

Samedi 4 décembre, une plaque a été inaugurée dans le 11ème arrondissement de Paris, place Léon Blum, en hommage aux chevaux réquisitionnés pendant la Première Guerre mondiale.

C’est une victoire pour notre campagne « Rendons hommage aux animaux de guerre » !

« Avec cette plaque, c’est l’oubli de l’Histoire des animaux qui recule. » Amandine Sanvisens, co-fondatrice de PAZ. 

Retrouvez le discours en intégralité ici.

Depuis 2018, PAZ a mené un travail de recherche historique des lieux précis à Paris en lien direct avec les animaux de guerre et sollicitent les élu.e.s pour que l’on rende hommage à ces animaux réquisitionnés.

Le 21 juin 2018, une photographie révélant les réquisitions de chevaux devant la Mairie du 11ème durant la Première Guerre mondiale, a été trouvée. Nous avions alors demandé au Maire du 11ème une plaque en mémoire aux chevaux réquisitionnés devant la Mairie.
 
Malgré une absence totale de concertation du Maire du 11e qui n’a jamais répondu à nos courriers et nos demandes depuis 2018, PAZ se réjouit de cette première plaque.
 
Ce que PAZ souhaitait et qui a été ignoré par le Maire du 11e :
1) Sur le texte de la plaque
Notre souhait est que les plaques mémorielles aux animaux de guerre fassent le lien avec le présent.
Ce texte a été rédigée à notre demande par la philosophe Florence Burgat, et validé par Serge Barcellini, président du Souvenir Français :
“Ici, le 3 août 1914, des chevaux furent réquisitionnés. Des millions tombèrent au front. Aujourd’hui, c’est pour notre plaisir qu’ils continuent de tomber. Considérons-les enfin comme des individus sensibles.”
==> Nous l’avions proposé le 22/12/2020 au Maire du 11e et nous n’avons obtenu aucune réponse de sa part.
2) Sur l’emplacement
Il nous apparaissait fondamental que la plaque soit apposée sur la Mairie puisque les réquisitions d’équidés étaient planifiées par l’Etat français.
==> Le Maire a souhaité que cette plaque soit installée dans le square et donc à distance de la Mairie.