CAMPAGNE PÊCHE AU VIF : LES LIGNES BOUGENT

Pour la première fois en France, une collectivité locale a débattu et adopté un voeu visant l’interdiction de la pêche au vif.
Cette nuit, grâce à l’élue du Parti Animaliste Sandra Krief, les élu-es de la Métropole de Grenoble se sont engagés sur cette voie (pour voir l’intervention et les débats, cliquez ici).

La Métropole rassemble 49 villes et villages des vallées du Drac, de l’Isère et de la Romanche, des massifs du Vercors, de Chartreuse, de Belledonne et du Taillefer.

Vers minuit, Sandra Krief a prononcé un discours très fort pour défendre les intérêts des poissons :
« J’entends déjà, ici et là, certaines moqueries, je vois des sourires considérant ce vœu comme futile et anecdotique. Mais, soyez conscients que notre rapport aux animaux au-delà de nos compagnons de vie (les chiens et les chats), doit être reconsidéré, c’est le sens de notre histoire.
Ce vœu est un premier petit pas, mais son vote, à la plus grande unanimité, sera un message fort. Vous pourrez, dans quelques années être fiers de ce que vous avez initié auprès de vos enfants et petits-enfants. »

Malgré des débats hors-sujet notamment sur la légitimité des voeux en Métropole (un groupe n’a pas pris part au vote), le voeu a été adopté.

C’est un grand jour pour la cause animale et les poissons !

Pour soutenir notre travail, rejoignez PAZ en adhérant :
https://zoopolis.fr/adhesion/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *