PAZ > Actualités > Blog > ON RÉSUME LE CONSEIL DE PARIS DE DÉCEMBRE

ON RÉSUME LE CONSEIL DE PARIS DE DÉCEMBRE

 
Prochainement, nous publierons sur notre chaine YouTube les vidéos des débats et des votes. Ils seront également présents sur Politique & Animaux.
Nous remercions les élues qui ont défendu les animaux lors de ce Conseil : Maud Lelievre, Douchka Markovic et Danielle Simonnet.
 
1- Le groupe MODEM a déposé un amendement important visant la création d’un poste budgétaire pour le bien-être animale (notamment animaux liminaires). Nous remercions Maud Lelievre.
Cet amendement a été rejeté.
 
 
2- Danielle Simonnet, Conseillère de Paris a défendu 2 voeux en lien avec nos campagnes :
 
a) relatif à la fermeture de la Ménagerie du Jardin des Plantes
Ce voeu a été rejeté.
L’Adjoint à la Condition Animale Christophe Najdovski a récité la leçon du MNHN sur la conservation des espèces. Il a affirmé que les panthères des neiges quitteraient la Ménagerie (quand ?).
Notons que le Groupe écologiste de Paris (EELV) a soutenu le voeu de Danielle Simonnet. Le discours de Douchka Markovic (Parti animaliste) sur Nénette était très émouvant.
PAZ s’est battue pendant 4 années pour que la capitale de la France cesse d’accueillir des animaux dans les cirques. Combien de temps allons-nous faire campagne sur la Ménagerie ?
Paris ne veut pas mener la bataille des idées sur la Condition Animale. PAZ le fera et nous ne lâcherons pas.
 
b) relatif au monument en mémoire aux animaux de guerre
Ce voeu a été retiré puisque l’Adjointe à la Mémoire Laurence Patrice a expliqué publiquement que le dossier avançait et que 2 lieux ont été pré-sélectionnés. Elle a mentionné « notre impatience » ! PAZ sera invitée prochainement à les visiter. Par ailleurs, les arrondissements ont le feu vert pour installer les plaques mémorielles.
 
3- Sur la délibération de l’exécutif visant des subventions aux fermes du 18e (Eole et Goutte d’or)
Douchka Markovic s’y est opposée en expliquant que cela véhiculait une vision d’animal-objet et utilitaire.
Le groupe LR et Danielle Simonnet s’y sont opposé-es.
Cette subvention a été adoptée grâce aux nombreuses abstentions notamment du GEP alors même que David Belliard s’était engagée auprès de PAZ contre la Ferme de Paris.
 
 
4- Une subvention pour la LPO a été adoptée à l’unanimité (proposée par l’Adjoint à la Condition Animale)
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *