23 septembre 2019 – Révoltée par la présence d’animaux captifs dans le cirque Achille Zavatta installé à Toul, Jennifer a contacté notre association début août. Sur nos conseils, Jennifer a écrit au Maire de Toul et a lancé une pétition le 7 août 2019. Elle témoigne de ce qu’elle a vu : 

« Dans de minuscules cages, j’ai pu voir (les larmes aux yeux) une dizaine de félins (lions, tigres), 3 zèbres, 3 watusis, 7 chameaux, 7 chevaux, 4 lamas, 2 poneys et 6 biquettes. La plupart des seaux d’eau étaient renversés et cela ne choquait personne. Le lion se frottait aux barreaux de la cage en gémissant sous les yeux amusés des spectateurs. »
« Le cirque ne devrait-il pas plutôt faire travailler des artistes consentants tels que les clowns, les illusionnistes ou les acrobates ? »
 
Suite à notre mobilisation aux côtés de Jennifer, le maire de Toul a déposé un voeu qui a été adopté à l’unanmité le 23 septembre. Le voeu appelle le gouvernement à interdire les animaux dans les cirques. Paris Animaux Zoopolis encourage tous les élus de Toul à voter en faveur de ce voeu qui correspond aux attentes de la population française en matière de captivité animale à des fins de spectacle. 
Fermer le menu