Aller au contenu

04/2022 : Chaque année, la Préfecture de Paris prenait un arrêté classant “nuisibles” les sangliers, les pigeons ramiers et les lapins de garenne. Des lapins vivant aux Invalides étaient tués tous les ans.
Depuis 2018, à la publication de chaque arrêté annuel, PAZ a saisi la justice. Une première décision de justice (janvier 2021) avait déclaré les arrêtés de 2018 et 2019 illégaux. La Préfecture avait alors décidé de ne plus classer « nuisibles » les sangliers et pigeons ramiers dans son arrêté de 2021. C’était une première victoire, mais la Préfecture avait maintenu les lapins sur la liste des “nuisibles”. Nous avions alors attaqué en urgence ce nouvel arrêté. Grâce à la décision de janvier 2021, la justice avait suspendu provisoirement l’arrêté en cours, en attendant l’audience sur le fond.
Alors que nous attendions cette audience, la Préfecture a abrogé d’elle-même son arrêté
(BFM, France 3, Le Figaro, Le Parisien, Ouest France, Konbini…) !

04/2022 : En 2020, PAZ se mobilisait contre les filets du pont de Balard à Paris en alertant la presse et les autorités. Grâce à nos actions, ces filets sont aujourd’hui retirés ! C’est une belle avancée qui évitera la mort douloureuse de nombreux pigeons.

31/03/2022 : La Mairie de Bois-Colombes nous informe avoir résilié tous les contrats de captures des pigeons. PAZ avait été reçue par la Mairie de Bois-Colombes suite à l’alerte d’une habitante.

14/12/2021 : Suite aux sollicitations de PAZ, le Conseil Municipal de Joinville-le-Pont (94) s’est positionné contre la pêche au vif à travers un vœu municipal (Actu).

14/12/2021 : Suite à la campagne de PAZ pour l’interdiction de la pêche au vif, le Conseil Municipal de Carrières-sous-Poissy (78) a adopté un vœu visant l’interdiction de la pêche au vif et des hameçons à ardillon (Le Parisien).

04/12/2021 : Suite à la campagne de PAZ “Rendons hommage aux animaux de guerre », la Mairie du 11e arrondissement appose la première plaque parisienne en hommage aux animaux de guerre. Depuis 2018, notre association sollicite les Mairies d’arrondissement suite à notre travail de recherche sur les lieux parisiens ayant un lien avec la réquisition des animaux de guerre.

18/11/2021 : Grâce à notre mobilisation depuis plusieurs mois, le Conseil de Paris s’engage pour un nombre croissant de repas végétariens dans les restaurants parisiens dépendant du CROUS.

16/11/2021 : Après 6 ans de campagne menée par PAZ, le Parlement adopte la loi contre la maltraitance animale, interdisant notamment, dans un délai de 7 ans, les animaux sauvages dans les cirques itinérants (Le Monde, Les Echos, France Info).

22/07/2021 : Depuis 2018, PAZ mène une campagne pour la suppression des arrêtés annuels parisiens qui définissent les catégories des animaux nuisibles (“susceptibles d’occasionner des dégâts”, selon la nouvelle terminologie) : en l’occurrence, le sanglier, le pigeon ramier et le lapin de garenne sur le territoire de la Ville de Paris. Grâce à notre mobilisation (happenings, procédure en justice, communication), la justice a suspendu l’arrêté de 2021. Il est illégal de piéger ou tuer les sangliers, les pigeons ramiers et les lapins de garenne à Paris. La Ville de Paris a écrit au Préfet et appuie notre demande. (Le Parisien, BFMTV, CNews, HuffPost).

09/07/2021 : Suite aux demandes de PAZ, le Conseil de Paris adopte un vœu engageant un processus de sanctuarisation de la Darse du Rouvray et y interdit la pêche (Le Figaro, Le Parisien, Paris Lights Up). 

04/02/2021 : Le Conseil de Paris soulève la question des filets de la RATP qui piègent les pigeons, dénoncés par PAZ (Ouest France, BFM Paris, France 3 – Ile de France).

03/02/2021 : Suite à la campagne de PAZ, le Conseil de Paris adopte un vœu demandant une interdiction nationale de la pêche au vif. Sont désormais interdits la pêche au vif à Paris et les hameçons à ardillon (BFM Paris, Le Parisien).

03/02/2021 : Le Conseil de Paris répond à la demande de PAZ en votant la fermeture du marché aux oiseaux (Le Monde, L’ObsBFM Paris, 20 Minutes).

29/01/2021 : Grâce à la campagne de PAZ, la métropole de Grenoble s’engage pour l’interdiction de la pêche au vif par le biais d’un vœu municipal (Le Dauphiné).

29/09/2020 : PAZ et d’autres associations de protection animale se félicitent de l’annonce de la ministre Barbara Pompili sur la fin progressive des animaux sauvages dans les cirques (France Bleu, Les Echos, Ouest France).

03/07/2020 : Grâce à notre campagne lors de l’élection Municipale “Pour que Paris soit une ville exemplaire en matière de condition animale », la Mairie de Paris crée pour la première fois une délégation “Condition animale”. Soulignons que le terme utilisé est bien “condition animale”, à l’image de ce que nous avions proposé (et non pas “bien-être animal”, expression pour le moins ambigüe) (BFMTV, France Inter).

10/06/2020 : Suite aux actions de PAZ, le filet qui piégeait et tuait les pigeons sous le pont de Bougival a été retiré (Le Parisien).

15/11/2019 : Grâce à la campagne de PAZ intitulée “Paris sans captivité animale” et lancée en 2015, le Conseil de Paris s’engage à ne plus accorder de nouvelles autorisations d’occupation, à partir de 2020, à des cirques détenant des animaux sauvages (L’Obs, France 3, Ouest France, Le Parisien).

été 2019 : PAZ s’associe à l’association AVES France pour demander l’interdiction des spectacles commercialisés par les montreurs d’ours. Grâce à notre campagne destinée à faire pression surla majorité des villes concernées, la commune de Châteaubleau (77) annule la venue d’un montreur d’ours. Les maires de Monflanquin (47) et de Ferrières-en-Gâtinais (45) se sont engagés à ne plus faire venir de montreurs d’ours ni d’animaux sauvages pour leurs fêtes. Une pétition a recueilli plus de 58.000 signatures. PAZ a organisé de nombreuses manifestations (Le Parisien, Sud Ouest, La République du Centre).

24/06/2019 : Grâce au travail de PAZ, la ville de Dijon adopte le vœu suivant lequel elle s’engage à ne plus accueillir de cirques avec animaux sauvages (Bien Public, France 3).

04/04/2019 : Grâce au travail de PAZ, la ville de Lille adopte un vœu demandant le retrait progressif des animaux sauvages dans les cirques (France 3 – Hauts-de-France, 20 minutes, Lille actu).

26/09/2018 : Suite à la campagne de PAZ « Rendons hommage aux animaux de guerre », le Conseil de Paris a adopté à l’unanimité l’édification d’un monument aux animaux de guerre (Le Parisien, Le Figaro, BFMTV, France 24).