Pétition pour que Decathlon cesse de vendre des poissons

LA PÊCHE AU VIF est une pratique barbare :
nous demandons son interdiction en france

Ce qu'est
la pêche au vif

La pêche au vif est une pratique de pêche qui utilise un animal vertébré vivant comme appât.

Généralement, un hameçon est planté dans le dos ou la bouche d’un poisson vivant afin d’attirer son prédateur qui mordra à l’hameçon.

Le poisson transpercé vivant peut souffrir pendant des heures avant d’être mangé. À l’approche du prédateur, sans issue possible, le poisson vif est terrorisé.

À cela s’ajoute l’extraction brutale de l’eau, à la fois du vif et du prédateur, inhérente à toute forme de pêche. Cet arrachement à leur milieu provoque la suffocation des poissons, ce qui les terrorise.

Lorsque le prédateur n’a pas mangé le vif mais l’a juste blessé (écailles arrachées, nageoires blessées voire arrachées…), le vif peut être utilisé à nouveau comme appât !

La pêche au vif permet notamment de pêcher des brochets, black bass, silures, sandres, perches… Les poissons vifs sont généralement de très jeunes poissons (par exemples des goujons, ablettes, chevesnes, tanches…). Des gros vifs sont également utilisés pour la pêche du silure.

La vie d'un poisson vif
est une vie de souffrance intense

Les poissons utilisés comme vifs sont soit pêchés, soit issus d’élevage et vendus par les magasins de pêche aux pêcheurs la ligne.

Rappelons qu’en France, il n’existe aucune réglementation spécifique aux animaux aquatiques en élevage. Les densités de poissons y sont très élevées (élevage très intensif).

Dans les magasins, ils sont maintenus en vie et entassés dans de petits aquariums : lumière artificielle, bruit, absence de caches et de tout enrichissement de l’environnement.

Ensuite, ils peuvent être gardés en captivité pendant plusieurs jours par les pêcheurs, avant d’être utilisés comme appâts.

À chaque étape, les poissons vifs sont transportés dans des conditions déplorables extrêmement stressantes et angoissantes : petit volume et mauvaise qualité de l’eau, absence d’environnement, densité élevée, faim, blessures non soignées…

SIGNEZ LA PÉTITION

nous demandons à decathlon
de cesser de vendre des poissons

7,205 signatures

Partager cette pétition

   

À l’attention des dirigeant-e-s de DECATHLON,

DECATHLON commercialise des poissons vivants pour être utilisés comme appâts pour la pêche de loisir. 

Non seulement les poissons sont les seuls animaux vertébrés vivants à être vendus par DECATHLON, mais ils le sont pour être torturés ! Cela abîme l’image de DECATHLON en associant l’enseigne à la souffrance animale.

Être leader sur un marché  impose de montrer l’exemple en matière de condition animale qui est, rappelons-le, une cause considérée comme importante par 89% de la population française (étude IFOP réalisée en 2019).

L’état des connaissances scientifiques démontre que les poissons ressentent la souffrance, ont des émotions et des personnalités. Il est temps que DECATHLON arrête de faire mine de l’ignorer.

En signant cette pétition, je demande aux dirigeant-e-s de DECATHLON de cesser de vendre des poissons.

Photos et vidéos prises en 2019 et 2020 dans plusieurs magasins Decathlon en France