Aller au contenu

Cohabiter pacifiquement avec les animaux liminaires nécessite des méthodes non létales pour limiter leurs populations lorsque cela est nécessaire. C’est la raison pour laquelle PAZ s’intéresse à toutes les publications relatives aux méthodes non létales. 
Cela ne signifie pas que PAZ soutient les méthodes mentionnées. En effet, nous pensons qu’il faut être vigilant à ce que ces méthodes soient développées dans l’intérêt des animaux (limitation de la souffrance, des effets secondaires, et impact sur l’espérance de vie). Nous ne pouvons présupposer que les recherches actuelles s’imposent cette exigence. 
Ces articles ont donc pour objectif principal d’informer sur l’état de la recherche concernant les méthodes non létales.

Résumé du rapport de Natagora sur la gestion des populations des pigeons des communes Bruxelloises

Le 11 juin 2019, Natagora, une association belge de protection de la nature, et Bruxelles Environnement* appelé aussi l’Institut Bruxellois pour la Gestion de l’Environnement (IBGE), ont publié un rapport sur la gestion coordonnée de la population de pigeons dans les différentes communes de Bruxelles. À partir de leurs analyses, ils soulignent la nécessité de ne conserver que les méthodes de gestion respectueuses du “bien-être animal”, qui s’avèrent être les plus efficaces. La coordination des actions et la cogestion des stratégies sont également essentielles selon ce rapport. (* L’Institut bruxellois pour la gestion de l’environnement (IBGE), également appelé Bruxelles Environnement est l’administration de l’environnement et de l’énergie de la Région de la Bruxelles-Capitale.)

ContraPest

ContraPest est une méthode non létale permettant de limiter les populations de rats en réduisant leur reproduction. Cet article aborde le fonctionnement de ce produit et son efficacité.

Résumé de la note de l’UICN sur les méthodes non-létales de contrôle des populations animales

En 2017, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) a rédigé pour le compte de la Commission Européenne une note sur les méthodes non létales de contrôle des espèces de vertébrés dites “espèces exotiques envahissantes” (EEE). Cet article résume certaines méthodes destinées à limiter la reproduction de ces animaux, qui sont évoquées dans cette note.

Résumé de la MIE de Strasbourg portant sur les rats

Le 21/09/2020, le Conseil municipal de Strasbourg a proposé la création d’une Mission d’Information et d’Évaluation (MIE) portant sur la gestion des rats en ville et des animaux liminaires dans l’habitat.
Le 3/05/2021, le Conseil municipal de Strasbourg a adopté les conclusions et propositions de la MIE.
Les propositions faites nous invitent à repenser collectivement nos techniques de lutte contre la reproduction des rongeurs pour favoriser les méthodes préventives / anticipatives et limiter les techniques de lutte les plus cruelles envers les rats.